Direction Artistique (Crédits marques : Adi Kissilevich, Atitud, Falke, Lucien Wang, Pierre Henry Bor Paris)
©Nelly Briet

Plus d’infos 
Instagram: amadstyle
http://amadstyle.com/
//////////////////////////////////////////
ENTRETIEN AVEC AMAD
‘‘Je suis un syrien du style’’
//////////////////////////////////////////

Petite présentation ?
Je m’appelle Amad’, mais ça, on s’en fiche, non ?! Là n’est pas le sujet. (rires)
J’aime rencontrer et communiquer avec les gens, explorer de nouveaux endroits du monde, diffuser de la bonne vibe, vivre avec la musique et rire.
Ah aussi j’adore l’avion et les noix de cajou.

Où vis-tu actuellement ?
Entre Paris et Londres.
J’aimerais te dire ; et NYC et Tokyo et partout, tellement j’aime découvrir les différentes cultures qui composent cette planète.

Quelle a été ta formation ?
Après la grande section de maternelle, je me suis dit qu’il était grand temps de poursuivre les études dans un schéma classique du CP au CM2. J’ai continué ainsi jusqu’en 3e.

Une fois mon brevet des collèges en poche, j’ai décidé de continuer dans l’enseignement supérieur jusqu’à l’obtention d’une double licence en communication après quoi j’ai arrêté les études pour aller à Londres l’année suivante.

Qu’est-ce qui t’as amené au stylisme ?
Ce qui m’a amené au stylisme ? (il lève les yeux au plafond)
C’est la possibilité de faire parler la créativité qui résidait au fond de moi et que je n’avais jamais exploitée jusqu’à mon lancement en 2010. Je suis nul en dessin et en Art d’une manière générale. C’est la raison pour laquelle j’admire tous les artistes talentueux peu importe leur domaine.

Pour faire simple, j’aime assembler des choses pour créer un joli truc à la fin. C’est assez clair comme ça ? Ouais ? On garde ? Allez on garde !

A la base, j’ai fait une formation de consultant en image dans le but d’aider les gens (les artistes comme les particuliers) à avoir une belle estime d’eux. Je me sers à la fois de la communication et du côté créatif pour y parvenir.

Mais cela reste de la psychologie avant tout. Je fais dans le social mais avec style. (rires)  Stylisme de célébrité –  Actrice Reem Kherici (Crédits marques : Chopard, Dior, Giuseppe Zanotti)
©Sandra Fourqui

Comment travailles-tu lorsque l’on te demande d’intervenir sur série ?
A partir du moment où tu me contactes pour un projet, j’enclenche le mode ‘‘syrien du style’’. (rires)

N’y vois aucune connotation péjorative là-dedans. C’est juste que je m’amuse à résumer l’activité de styliste avec cette métaphore. Je m’explique.

Je peux dire que j’ai travaillé sur un projet uniquement si j’ai habillé le modèle, le décor, le chaton, la peluche, etc. que tu vois dans la photo ou la vidéo finale. Sans ça, si tout est nu oublie mon nom sur le crédit.

Et par ça, j’entends les vêtements, accessoires ou éléments de décor que je me fais prêter par les marques. Et pour obtenir cela alors je quémande.

En gros mon discours auprès de la marque c’est de dire : ‘‘s’il te plaiiiiittt, prête-moi un bracelet ou une robe ou même une table, je prends’’ (rires)

C’est la base, c’est de la que tout part.

Mon iPhone 6s gold 64Go et le chargeur qui va avec -placement produit* ou pas ?!, haha- deviennent alors mes meilleurs amis. Je contacte essentiellement par mail mais aussi via les réseaux sociaux, sms, WhatsApp, relances téléphoniques, etc. les marques susceptibles de correspondre au projet proposé.

Je te passe l’étape de la création des moodboards (ndlr : intentions stylistiques proposées sous forme de planches d’ambiance), des shoppings (ndlr : récupération des créations dans les bureaux de presse) et des retours shoppings, des repas dans le métro, des valises à trimballer, du repassage, des looks à faire, etc.

En gros, cela demande un minimum d’organisation donc tu ne peux pas m’appeler la veille pour ton shooting/tournage du lendemain (enfin bientôt ça sera possible via un nouveau projet sur lequel je travaille depuis quelque temps). Oh la la !! il y a du teasing là (ndlr : annonce en avant-première). (rires)

Tu travailles plutôt avec des créateurs ou des bureaux de presse?
Avec tout le monde.

Je ne connaissais rien du milieu de la mode, de la photo ou bien même du cinéma quand j’ai commencé. Les premiers à m’avoir prêté sont les jeunes créateurs (sortis d’école de mode ou avec quelques années d’expérience)

Aujourd’hui j’en connais beaucoup plus et pour les bureaux de presse le fait de bien m’entendre avec les attachés de presse est un plus pour avoir de belles pièces quand tu en as besoin.

Que du relationnel au final comme pour tout le monde, partout. C’est ce qui marche.

As-tu une équipe de prédilection ou est-ce plutôt en fonction des thématiques?
Je travaille tout le temps avec des gens différents et c’est ça qui est cool. J’adore les ambiances de tournage. Après je sais à qui demander pour m’accompagner en fonction des projets.

Qu’y a-t-il de plus difficile dans le stylisme?
Le plus difficile est de prier pour que les clients/prods/magazines etc. orthographient correctement les crédits des marques à paraître que tu leur transmets.

Non, ne rigole pas, c’est vrai. Depuis le temps où je fais du stylisme, il n’y a jamais eu un seul ‘‘perfect’’.

Tes créateurs du moment?
Trop difficile comme question et franchement je vais juste en profiter pour faire la part belle aux jeunes créateurs français -placement produit* encore ?!, haha- qui m’ont aidé dès le départ et qui sont toujours présents aujourd’hui. Certains sont devenus des amis avec le temps.

Anne Sophie Chhim, Argument @argumentbijoux**

Caroline Nedelec, Hyes Studio @hyesstudio**

Clara Jasmine, Clara Jasmine Paris @clarajasmine**

Dorian Selosse, Dorian Selosse Joaillerie Paris @dorian_selosse_paris**

Dorine Decayeux, Vlum http://www.vlum.fr

Emy Rigeot, Ravenblakk Paris @ravenblakk**

Etienne Jeanson, Etienne Jeanson @etiennejeanson**

Eugene Riconneaus, Eugene Riconneaus @eugenericonneaus**

Joffrey Mongin, Joffrey Mongin Paris @joffreymongin**

Pierre-Henry Bor, Pierre Henry Bor Paris @pierrehenryborparis**

Salomé Cousseau, Salomé Charly @salomecharlycousseau**

Sari Hiji, Fob Paris @fobpariswatches**

Sébastien Blondin, Sébastien Blondin @sebastien_blondin**

Tessa Bassi, Kairos Paris @kairosparis**

Stylisme (Crédits marques : Aerobatix, Lanvin, Levi’s, Paul Smith, Sandra Bérété, Topman)
©Julien De Rosa


Ton magazine préféré?

Je vais dire Blender comme ça je suis sûr que mon interview sera publiée. (rire machiavélique)

Ton styliste préféré?
Un seul ? C’est dur.
Allez Zuhair Murad ou Elie Saab je te laisse choisir pour moi. (rires)

J’aime bien les créations des designers libanais d’une manière générale, on y trouve de belles pièces haute couture.

Christian Dior pour l’homme. Cocoricoooo ! vive la France !

Qu’est-ce que tu écoutes en ce moment?
Aaaaah là tu me parles enfin parce que jusqu’ici on s’ennuyait. La musique c’est ma vie. Je vais essayer de faire bref sinon on finit cette interview en 2034. (rires)

Tu m’as vu arrivé avec les écouteurs dans les oreilles n’est-ce pas ? Ça veut tout dire.

24K Magic de Bruno Mars défilait à ce moment.

La funk, la pop, la soul sont les genres que j’apprécie le plus mais honnêtement il y a de tout dans mes playlists, je peux faire danser tout le monde avec.

On m’appelle DJ YouTube parfois. J’aime bien.

J’aime beaucoup les covers (ndlr : réinterprétation d’un morceau musique), les remix. Tu fais le lien là avec le côté créatif ou pas ?  Tu prends une base, tu la tortures, tu la pimp (ndlr : embellissement) et tu mets ton grain de sel pour en créer un nouveau bijou.

Bon on continuera à parler musique une prochaine fois.

Quelle est ton actualité?

J’ai déjà fait un teaser (ndlr : annonce prématurée). En gros je prépare un projet qui pourrait mettre un coup de boost dans le domaine de l’image. A suivre…

#amadsquad

Sinon toujours plus de cinéma (films, séries, etc.), plus de musique (clips, tournées, etc.). Amis acteurs, chanteurs, danseurs et sportifs aussi manifestez-vous ! Productions de cinéma et labels de musique, levez la main également !

Direction Artistique (Crédits marques : Jitrois, Nue 19.04)
©Solmaz Saberi

Ton petit mot de la fin?
“Bouhh !!”

Je voulais faire une citation pour faire genre mais c’est le seul mot qui m’est passé par la tête. Je sais, c’est nase et je n’ai fait peur à personne en plus. (rires)

Bon ok, la citation quand même : ‘‘si tu veux obtenir quelque chose que tu n’as pas alors fais quelque chose que tu n’as jamais fait’’
C’est pas mal hein ?! J’ai lu ça il n’y a pas si longtemps, ça m’a bien plu. On va dire que c’est celle du moment.
Il est long au final mon petit mot de la fin, je m’auto-saoule… allez Cut !!…

*il n’y aucun placement produit dans cet article, Amad’ a cité les marques et les créateurs de son plein gré

**il s’agit des comptes Instagram des créateurs

Posted by:blendereditor

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s