Peux tu te présenter?
Cinaye de mon vrai prénom Yacine. Je viens du Grand Est, où j’ai grandi et appris la musique dans les premières structures qui organisaient des ateliers Rap à l’époque.
Puis j’ai voulu prendre mon indépendance très tôt pour monter mes propres projets, en total indé et c’est ce qui transpire dans ma musique encore aujourd’hui.

Quand as-tu commencé à faire de la musique?
C’est depuis la naissance que je baigne dans cette culture hip hop, mais cela fait plus de 10 ans que je fais de la musique. En commençant par des petits freestyles, puis en participant à des Net-Tape et quelques Mixtape de ma ville j’ai pu faire mes armes et développer un véritable style que j’ai par la suite développé de 2009 à 2016 via une série de mixtape gratuite que je produisais nommée : Concept Music.

Tu joues d’un instrument?
Du piano, du clavier, et de la guitare pour travailler mes toplines en studio, ça aide à trouver des mélodies qui ne sonnerait pas immédiatement bien à la voix avant la session.

Qu’est ce qui t’inspire pour tes textes?
Ce qui m’inspire dans mes textes, c’est mon vécu. Je ne parle et ne partage que des sujets qui me concernent et qui me touchent que ce soit personnellement ou sensiblement. Je ne parle que de ce que je connais, et que de ce que je ressens. Parfois un film, une série, ou une émotion à un moment T me permet de remplir une feuille blanche ce qui permet de donner la parole à ce moment bien précis et de le comprendre comme une sorte d’introspection d’un morceau de moi-même.

Tu as ton propre home studio, cela veux dire que tu compose aussi toutes tes intrus? Ou tu collabores aussi avec des beatmakers?
Je collabore régulièrement avec des beatmakers, c’est la seule chose que je ne maitrise pas totalement dans ma production musicale. Mais c’est ce qui me permet de me challenger et de faire évoluer ma musique avec de nouvelles couleurs ou des sonorités totalement différentes mais toujours cohérentes. Comme dans un jeu vidéo où l’instrumental serait le niveau que je dois traverser en musique.

Peux tu nous raconter l’histoire derrière, “1er Degré”?
J’ai plus de 150 titres à mon actif sur l’ensemble de ma petite carrière en local. Ça fait déjà quelques années que je travaille sur un projet en plusieurs parties conçu comme une trilogie qui permettrait de servir de sorte de carte de visite complète et fidèle, autant en termes de sonorité que de texte, et de texture.
1er degré c’est un projet indépendant mais connecté. Il est la première partie sincère, et personnelle d’un projet plus vaste. Je l’ai travaillé comme une œuvre à part entière, mais comme un premier acte duquel on comprendra l’artiste, sa place, sa mission, son discours, l’ensemble des 7 titres se répondent entre eux sur des questionnements bien précis, et sur mes 7 priorités. Comme une fresque sincère et franche, je vous livre une œuvre complexe et accessible qui met la lumière sur sa réflexion pour la partager au plus grand nombre. Allant de l’orchestre classique, à la pop urbaine, en passant par la drill japonaise, et le gospel : Chaque morceau est conçu pour apporter des nuances supplémentaires et complémentaires à l’ensemble de la toile musicale. Introspection apportant profondeur, sensibilité, et contraste, il traite de l’identité, du sens du devoir, de la religion, de la modernité, de l’illusion de l’amour, de l’héritage, …

Qu’as tu de prévu après ce EP?
1er degré sera suivi deux autres projets dont un qui sort dans la fête et les couleurs dans à peine dans quelques semaines. Et se clôtura dans le feu au mois d’octobre. Au premier comme au second, et jusqu’à la brulure au troisième degrés, cette série d’EP traversera l’ensemble de l’esprit d’un artiste pour décomposer tout son univers. À travers ses questionnements et ses sonorités, je vous fairais embarquer dans un monde plein de couleurs, et de nuances afin de partager une vision, une place, et une sensibilité unique et éclectique.

Quelle sont tes projets pour la fin d’année?
On va continuer la communication, les vidéos sur youtube, ainsi que développer d’autres formats mais toujours orienté vers la musique. Nous allons commencer à clipper quelques chansons de l’EP dont 2 qui sortiront en septembre avec une iconographie forte, et un véritable identité.

Pour le suivre sur les réseaux:
https://www.facebook.com/CinayeCY
https://www.instagram.com/cinayecy

Posted by:blendereditor

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.