Hello, peux-tu te présenter?
Salut, je suis Kévin, je suis un auteur-compositeur-interprète basé à Melbourne. J’étais originaire d’Indonésie mais j’ai déménagé ici il y a 3 ans. Je n’étais pas chanteur/musicien de formation avant de commencer à prendre des cours au sérieux en Australie. La musique a toujours été mon truc, mais ce n’était pas vraiment soutenu par l’environnement à l’époque.
Avant d’être musicien, j’étais ingénieur, mais je sais que cela ne m’était jamais destiné, alors je l’ai quitté et j’ai poursuivi mes aspirations artistiques, notamment le jeu d’acteur et l’écriture de scénario :).
Quoi qu’il en soit, grâce au confinement, j’ai commencé à sortir mes chansons plus tôt cette année. Ce ne sont peut-être pas les chansons les plus pop, mais je sors ce que je sens bien.

Quand as-tu commencé à faire de la musique ?
J’ai commencé à écrire des chansons en 2018 après mon tour en sac à dos en Europe. J’ai commencé à produire ma musique sérieusement fin 2020 avec l’aide de James Franklin. Et nous travaillons ensemble depuis.

3 mots pour décrire ta musique ?
Honnête, axé sur la narration, réconfortant.

Le covid 19 a-t-il affecté ta situation et l’enregistrement de musique ?
Oui, ça a été dur, mais encore une fois, ça a été génial parce que j’ai eu beaucoup de temps pour réfléchir à mes objectifs et à ce que je veux vraiment.

Peux-tu nous raconter l’histoire de ta dernière chanson “Marco” ?
Euh celle-ci est une longue histoire. Je veux dire que ce n’est pas exactement à propos de lui mais bon, en surface oui. Il s’agit d’un ami que j’avais quand j’étais à Lyon, en France. Nous nous sommes rapprochés, et j’ai pensé qu’il y avait peut-être quelque chose de plus, et comme je suis toujours honnête, je dois toujours dire ce que je ressens. Et c’est arrivé tellement de fois avant avec mes autres amis et ils n’ont jamais bien fini ☺. Mais c’est juste la vie je suppose, et personne n’est en faute.
De plus, je me remémorais mon expérience à Lyon en lisant « Trabouler », un livre illustré de mon ami Fachri, illustrateur basé à St Etienne.

As-tu produit le beat ?
Emm, disons que je trouve toujours une démo, l’arrangement. Ensuite, je vais chez mon producteur, James, puis on travaille dessus ensemble.

Quelle daw utilises-tu ?
Logic Pro

Tes 3 plugins préférés ?
Hmm, pas grand chose de plugin, J’ai encore beaucoup à apprendre de ceux de Logic . Melda, Pitchproof, Alterboy.

Travailles-tu avec des producteurs ?
Oui, beaucoup d’entre eux, mais je correspond le plus à James Franklin. Le reste ne me parle pas vraiment.

Quelle est la partie la plus difficile pour un artiste indépendant ?
Doute de soi et financement de moi-même.

Quels sont tes projets pour 2021 ?
Au moins une dernière chanson sort avant la fin de l’année, peut-être un EP et un show de groupe ☺

Pour le suivre sur les réseaux:
https://facebook.com/kevinriadymusic
https://www.youtube.com/c/kevinriady
https://www.instagram.com/kevinriady_
https://twitter.com/kevinriady_
https://soundcloud.com/kevinriady
https://kevinriady.com

Posted by:blendereditor

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.