Plus d’infos 
Instagram :@jrm_shot_me
Instagram JRM : @jrm_digital

Web JRM : www.jeremy-esteve.fr

//////////////////////////////////////////                                                                                                   

ENTRETIEN ESTÈVE JÉRÉMY

//////////////////////////////////////////

Petite présentation
J’ai 27 ans, je vis à Paris depuis 8 ans et je suis photographe.
J’ai commencé comme assistant et retoucheur free-lance pour des photographes de mode et beauté (Tiziano Magni, Ellen Von Unwerth, Marcus Mam, Coco Amardeil) puis en 2011 j’ai créé ma propre agence de production numérique, JRM. Je partage aujourd’hui mon temps entre la gestion de ma société et mes projets comme photographe.

Ou vis tu actuellement?
Je vis à Paris, dans le quartier de Ménilmontant.

Quel à été ta formation?
J’ai commencé très jeune, au lycée, en assistant des photographes et en travaillant dans des laboratoires grands publics (Photo Loisir) pendant les vacances scolaires. Après un bac scientifique, j’ai fais 2 ans de BTS photographie à l’Ecole Supérieure des Métiers Artistiques de Montpellier puis je suis venu à Paris, où j’ai continué à apprendre sur le terrain.

Qu’est qui t’as amené à la photo?
Mon grand-père était correspondant pour un journal local, j’ai grandit en le voyant développer ses films dans la salle de bain, la technique et le matériel m’ont séduit en premier. Je voulais être journaliste, voyager, la photo était pour moi un moyen de transmettre sans faire de longs discours. Puis vers 16 ans, j’ai commencé à assister des photographes de pub et de mode et je me suis rendu compte que je prenais beaucoup plus de plaisir à créer mon propre imaginaire qu’à retranscrire la vérité du réel.

Quel est ton matériel de prédilection?
Je n’en ai pas, le matériel sert la créativité, pas l’inverse. J’aime le flash pour son côté frontal, j’aime jouer avec la lumière continue et ces mélanges. Je shoot autant en Nikon que en Canon et quand je le peux en moyen format numérique. Dés que je voyage ou que je traite de sujets plus personnels, plus intimes, je me déplace toujours avec mon vieux Nikon FM argentique et des polas…

Tu as été le premier photographe dont on a publié le travail dans le magazine, que s’est il passé pour toi depuis?
Wahhh !! J’avoue que ça me rend un peu fier 😉  Et bien j’ai continué à collaborer avec différents magazines, différents clients, développer mon agence, étoffer ma créativité…

Quels sont tes clients actuellement?
Actuellement je me concentre beaucoup sur des collaborations éditorial, notamment avec des magazines comme WAD, Blackrainbow, Trends Periodical… Je développe plusieurs projets commerciaux en parallèle mais c’est plutôt secret encore.

As tu une équipe de prédilection ou est ce que tu crées des équipes en fonction des demandes?
J’ai plusieurs personne avec qui j’aime particulièrement travailler, notamment mon meilleur ami et « assistant » Frank qui est toujours de bon conseil sur mon travail. Je suis assez fidèle à la même équipe de make up et coiffure mais en fonction des demandes ou des disponibilités de chacun je peux m’adapter.

Peux tu nous raconter une anecdote qui t’a marqué sur un shooting?
Il y a environ deux ans, j’ai fais une série pour un magazine anglais avec une fille russe qui vivait à Paris, elle s’était tordu la cheville sur un casting juste avant le shooting, elle est arrivée avec une petite douleur mais rien de grave. Au fur et à mesure de la journée, son pied à tripler de volume et malgré que je lui dise de rentrer, elle est restée hyper pro et a fini la série, malgré la douleur, qui au final a participée à une certaine tension dans son regard et ses attitudes. J’ai finis par la porté jusqu’au taxi…

Avec ton entreprise tu as le temps de faire du travail personnel?
C’est une obligation!!! Je ne me laisse pas le choix, je passe des semaines très chargés et heureusement que j’ai une bonne équipe sur l’agence qui m’aide.  J’aime beaucoup mon agence et les clients que nous avons depuis des années mais je suis photographe et je veux que cela reste ma priorité.

Ton magazine préféré?
Ah mince, très compliqué en ce moment vu la proposition…  Je dirais top 3 : REVS, Dansk et Kaltblut

Tes trois photographes préférés?
Les maitres m’en voudront mais j’aime une nouvelle génération hyper talentueuse, comme Benjamin Lennox, Julia Noni, Txema Yeste…et plein plein d’autres…

Qu’est ce que tu écoutes quand tu shootes?
J’écoute ce qui va me servir à mettre mon model et mon équipe dans le mood que je veux. Si je shoot de la mode dans un ton énergique, je vais jouer du hip-hop, du dancehall…TRES FORT !!! Si je fais de la beauté ou je cherche plus de concentration, je vais jouer du Jazz, de la house, de la musique brésilienne…

Quelle est ton actualité?
Une belle cover story pour Trends qui sort en avril, une série mode homme dans le prochain WAD, une série beauté femme dans le prochain Blackrainbow, une collaboration avec la marque Huawei…

Et peut être un studio JRM… 😉 😉 😉 Stay Tuned…

Ton petit mot de la fin?
Un grand merci à vous de me donner la parole comme vous m’avez donné ma chance autre fois pour une de mes premières publications, très bonne continuation.

Keep di faya burnin’

 

 

Posted by:blendereditor

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s