Fresque réalisée pour l’association VTR en collaboration avec Sifat.
Photo de couverture crédit: Révo

Instagram: @Doudoustyleart
Facebook: doudou’style

Petite présentation?
Je m’appelle Jessy, nom d’artiste Doudou’Style. Je suis née à Paris d’origine Martiniquaise. Je suis artiste peintre graffeuse , performeuse ou encore animatrice d’atelier tournés vers les cultures graffiti, street art. Cela fait maintenant près de 11 ans que je me suis lancé dans ce domaine d’activité, et que je suis à mon compte.

Ou vis tu actuellement?
Je vis et travaille dans mon atelier à Noisy-le-sec.

Quel à été ta formation?
Je n’ai pas spécialement de formation. Après un bac pro commerce, j’ai fait une année en prépa art Appliqué pour pouvoir entrer dans une école d’art publique. Mais sans succès, du coup j’ai suivi une licence en Art plastique par correspondance sans aller jusqu’au bout. Très vite j’ai préféré faire l’école de la rue et apprendre par mes propres moyens.

Qu’est qui t’as amené l’art?
Depuis toute petite j’ai toujours peint. Ma mère est assistante maternelle, elle nous organisait à moi, mon frères et ma soeur des ateliers peinture dans la salle de bain les dimanches. Nous avions 5 – 6 ans,  j’adorait ça. Je pense qu’elle est à l’origine de cette passion. Adolescente, je me suis fascinée pour les manga comics, je m’amusais à reproduire les personnages que je voyais. Très vite j’ai voulu en faire mon métier, j ai suivi quelques cours de dessins et fait une prépa en arts appliqués mais j’ai plus appris toute seule et à travers mes rencontres.

Peux tu nous décrire les techniques que tu utilises? Quel matériaux tu utilises?
J’utilise essentiellement la bombe aérosol mais je mixte avec de la peinture acrylique pinceaux ou encore posca sur tous supports. J’ai commencer par peindre sur les vêtements puis sur les murs lorsque j’ai rencontré la bombe aérosol, mais je travaille également sur toiles, bois…..

Comment décrirait tu ton style?
Mon style est un mélange entre du réaliste, manga, féérique et onirique. J’aime pouvoir changer de style et me renouveler. J’utilise généralement des couleurs vives et positives. Il y a tellement de choses tristes, révoltantes et injustes dans la vie que je préfère orienter mon travail sur une vision poétique, imaginaire et réconfortante. Un remède contre la déprime 😉

Quelles sont les difficulté que tu rencontre dans ton travail?
Les difficultés sont surtout qu’il faut avoir un style qui se démarque des autres. Nous sommes de plus en plus à évoluer dans ce milieux. Il faut savoir être original, accessible et se remettre en question constamment.

Etre une femme dans l’art, compliqué?
Je ne dirai pas que c’est compliqué d’être une femme, c’est plutôt un atout dans mon milieu, on peut très facilement se démarquer des hommes. Etant donné que nous ne sommes pas beaucoup. Ce qui est plus compliqué c’est, je pense, la vie personnelle. On passe beaucoup de temps à travailler, se perfectionner, voyager et on a pas beaucoup de temps pour construire une vie de famille. Surtout pour une femme, nous sommes obligées d’arrêter de peindre en tout cas à l’aérosol pendant un moment et refuser donc des projets. Après à partir du moment que l’on à la foi dans ce que l’on entreprend et on travaille pour… rien ne peut nous arrêter à part nous même. En tout cas c est ma philosophie.

Tes trois artistes préférés?
Celui qui m’a beaucoup influencé sur les portraits est un artiste graffeur Alex des MAC, Herakut pour leurs sensibilité, leur mélange de techniques (aérosol peinture) et la fragilité de leurs peintures et le dernier… C’est difficile il y en a tellement… On va dire Mode 2 pour ces personnages afro qui me renvoient à mes origines et son travail de gestuels de ses personnages. Dynamisme, sensualité.

Qu’est ce que tu écoutes quand tu crée?
J’écoute un peu de tout ça dépend de mes humeurs . On va dire en ce moment Cardi B pour son attitude girl power, un bon gros hip hop. Mais je peux écouter aussi de l’electro comme Fakear ou encore des musique afro, trap,  caraibéenes tel que Maleek Berry ou Kalash….

Quel est ton actualité?
J’ai expose dernièrement à la galerie Lithium à Bagnolet pour l’expo collective Bestiaires.
Le 21 octobre je suis à Vanves, je vais travailler sur une animation de quartier. Le même jour il y à une vente aux enchères à laquelle je participe pour les enfants du Népal avec l’association “Donnons leurs des ailes” dans le même ordre le 3 novembre vente aux enchères de planches de skates “Bord to be solidaires” pour le secours populaire.

Je vais animer des ateliers avec des jeunes de quartiers des Marnaudes ou encore clichy sous bois avec l’associations VTR . Fin octobre

Je vais également participer à la “pool art fair” en Martinique au mois de décembre. Pleins de projet intéressants et varier. Je vous invite à me suivre sur mes réseaux sociaux pour mon actualité.

Ton petit mot de la fin?
J’aimerai remercier toutes les personnes qui m entourent, qui m’encouragent au quotidien et qui me suivent dans mon aventure.
GROS BIG UP à vous , love , fun and Unity ❤

Posted by:blendereditor

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s