Instagram:
ur78graffity

Site web:
www.deco-graffiti-maker.com

Petite présentation? 
Je m’appelle Nicolas Chamorro, je suis né en 1978, je vais avoir 40 ans au mois d’Août et j’ai une fille de 6 ans. Je suis artiste graffiti et mon blaze est : UR-78 (UR pour Urban Reporter et 78 pour mon année de naissance). Ça fait presque 25 ans que j’ai commencé le graffiti ce qui m’a permis de faire de nombreuses créations sur murs et devantures, voitures, objets, bodypaintings…, des toiles pour des expositions et ventes aux enchères, de nombreux ateliers initiation graffiti ainsi que de multiples rencontres d’artistes.

Ou vis tu actuellement? 
Jai grandit 15 ans à la Courneuve ensuite 15 ans à Saint Brice et actuellement j’habite à Villiers-le-Bel depuis presque 10 ans.

Quel à été ta formation? 
J’ai un Bac commerce option gestion, un BTS force de vente et un diplôme d’arts graphiques. Infographiste je réalise grâce à Photoshop, Indesign et Illustrator des créations visuelles : fyers, affiches, logos plaquettes…

Quel as été ton premier contact avec la culture Hiphop? 
Mon premier contact avec la culture Hip Hop à raisonné autour des scratchs de Herbie Hancock dans le son Rockit. Mon grand frère écoutait Lionel D et Sidney dans H.I.P.H.O.P. Le tag est venu dans la foulée et vers 13/14 ans j’ai commencé à taguer et à essayer de scratcher sur une vieille platine vinyle en bois. À 18 ans j’ai bossé deux mois pour me payer une paire de platines Technics SL-1200 MK2 avec une mixette pour scratcher.

Qu’est qui t’as amené l’art? Au graffiti? 
Ce qui m’a amené au graffiti c’est les tags que je voyais fleurir sur les murs car depuis tout petit j’adorai écrire à la craie au sol et sur les murs. À l’âge de 10 ans je dessinai pendant des heures des grosses pièces au sol et je me rappai les doigts. Quand j’ai vu les premiers graffiti sur les trains de New York dans des clips vidéo c’est là que j’ai commencé à taguer SPIX et écrire en tag les prénoms de mes potes au collège. Par la suite je suis passé des feutres aux bombes de peinture de scooter. Après plusieurs années de pratique j’ai cotoyé de nombreux gra eurs et intégré plusieurs crews : DKS, C.99, C2B…

Peux tu nous décrire les techniques que tu utilises? 
Pour le côté technique, je prépare généralement une esquisse de ma future pièce ou j’imprime une photo du portrait que je souhaite peindre. Je m’inspire de tout ce que je vois pour mes créations (formes, style, couleurs, design…) et j’’aime bien varier mes créations et faire de grosses pièces sur plusieurs jours.

Quel matériaux tu utilises? 
J’utilise principalement des bombes de peinture aérosol Montana (Black et Gold) pour les murs et le fond de mes toiles. J’utilise aussi les feutres Poscas et les pinceaux pour la précision sur les toiles ainsi que l’aérographe pour les ombrages. De temps en temps pour des commandes spéciales sur toiles, je réalise des pochoirs pour réaliser des motifs ou portraits en 4 couleurs à partir de photos.

Comment décrirait tu ton style? 
Mon style est varié car je réalise principalement des persos type B.Boys, animaux, portraits et aussi des lettrages. Les étés sur les marchés nocturnes, je réalise en direct devant les gens des décors style coucher de soleil avec des décors de planètes et galaxies comme on en a déja tous vu sur les bords de mer.

Qu’est ce qui t’as poussé à entreprendre dans cette culture? 
Ce qui m’a poussé à entreprendre dans la culture Hip Hop c’est le fait que l’ont me demandai souvent de réaliser des ateliers initiation au gra ti dans les écoles et maison de quartier et aussi pour réaliser des décos personnalisées dans les maisons, pour cela une structure était nécéssaire. J’ai donc créé en 2015 mon agence de communication visuelle et décoration gra ti sur tous supports sous le nom de : GRAFF’ INK MAKER. Maintenant je réalise de nombreux ateliers a n de partager ma passion et mon savoir-faire à un maximum de personnes et je réalise à la demande tous les projets de décorations gra ti pour les particuliers et professionnels.

Quelles sont les difficultés que tu rencontre dans ton travail? 
La plus grosse difficulté que je rencontre, c’est le fait d’être seul à gérer mon entreprise pour la paperasse administrative, les achats de matières premières, réaliser les décorations et les ateliers, la promotion, les déplacements… Une aide financière me permettrai de recruter pour pouvoir déléguer les tâches et me concentrer sur les décorations et les ateliers. Il y a des avantages et des inconvénients mais je m’en sors bien donc ça va je suis content.

Est ce que tu arrives à vivre totalement de ton travail? 
Oui j’ai la chance d’avoir de nombreuses demandes donc je travail à 100% pour ma société et j’arrive à vivre de ma passion et de mon art. J’ai même un projet pour m’agrandir et recruter une ou deux personnes selon l’aide financière que j’arriverai à récolter.

Ta paire de sneakers préférées? 
Mes sneakers préférés sont les JORDAN tant pour le design que pour le confort.

Ta marque de vêtement préférée? 
Je suis très NIKE en général mais j’adore WRUNG et les marques street wear. Pour le côté classe je suis plus EMPORIO ARMANI.

Ton magazine préféré? 
Mon magazine préféré c’est GRAFFITI ART, après je consulte tous les autres magazines spécialisés sur le graffiti et la culture urbaine sous toutes ses formes.

Tes trois artistes préférés? 
Mon top 3 dans le graffiti : COMER (OBK) pour le côté vandal des lettrages et persos et surtout son parcours, LAZOO (MAC) pour ses dessins et personnages guides et stylisés et HOMBRE (SUK) aussi pour ses magnifiques persos.

Qu’est ce que tu écoutes quand tu graff ? 
Graffeur et DJ sous le nom de DJ DELTA j’écoute de tout et principalement de la scratch music, de la soul funk et le hip hop et rn’b old school des années 1995 à 2005 et aussi toutes les musiques actuelles.

Quel est ton actualité? 
Pour ce qui est de mon actualité, j’étais en exposition collective sur le thème «Train et Métro» aux côté de 20 artistes dont COMER OBK, CREY 132, MG La Bomba, BZT22… et je suis actuellement en exposition collective au LAVO//MATIK pour les murs ouverts N°27. Je viens de terminer naliste de la Fabrique AVIVA pour mon projet «La vie c’est de l’art. Peins tes rêves!» et béné cie donc d’un accompagnement et d’une dotation de 2000 € pour pouvoir mettre en place mon projet de centre de formation dédié au gra ti avec en parallèle une galerie d’art. Avec mon agence de communication visuelle et décoration gra ti sur tous supports à ce jour une dizaine d’ateliers gra ti et décorations sont prévus dans les mois à venir.

Ton petit mot de la fin?
Pour le petit mot de la n merci à tous ceux qui me suivent et me soutiennent et à bientôt pour de nouvelles créations et n’oubliez pas «La vie c’est de l’art. Peins tes rêves!»

Posted by:blendereditor

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.