Découvrez le parcours de Traoré Maka alias Dj Miss Mak. Entre ses soirées et sa maison d’édition, elle n’a pas le temps de s’ennuyer. Si vous souhaitez participer à sa campagne de financement participatif pour son dernier livre, c’est ici: LIEN

Instagram:
@djmissmak 

Site web:
www.djmissmak.com

Petite présentation? D’ou viens tu?
Je suis Miss Mak, Dj depuis plus de 15 ans. Je suis franco-malienne, née à Paris, et j’ai grandi à Oissery un petit village du 77. J’ai ensuite un peu voyagé en Ile-de-France lol.

J’ai passé quelques années en colocation avec des amies à Sarcelles pendant mes études, je suis ensuite revenue vivre sur Paris pour ensuite aller dans le 95 et enfin dans 94.

Quel est ta formation initiale?
J’ai passé un DUT GEA (gestion des entreprises et des administrations) puis un DSG (diplôme supérieur de gestion) en cours du soir. J’ai également suivi un cursus à l’IMM (Institut des métiers de la musique) pendant un an. J’aime apprendre toujours et encore !

Concernant le djing, c’est un ami qui m’a appris les bases et ensuite entraînement, entraînement et entraînement.

Tu te souviens de ton premier contact avec le Hiphop?
J’ai été en contact assez tôt avec le hip hop notamment via la musique dans les années 90 avec MC Solaar, les artistes du Secteur A…  Et également via la danse, j’ai des vagues souvenirs de l’émission de Sydney mais à l’époque je ne savais pas vraiment ce que c’était. On suivait le mouvement.
Après ce qui a fait qu’aujourd’hui je suis encore hip hop ce sont deux faits/rencontrés marquantes.
Le premier c’est lorsque je me suis rendue à ma première soirée hip hop. Je devais avoir 13-14 ans, ma grande soeur m’a permis de l’accompagner à une soirée qu’un pote à elle organisait. J’avais déjà l’habitude de sortir un peu, on habitait à la campagne et à l’époque ca ne craignait pas du tout, mais c’était des soirées de village ou des soirées pav chez les uns et les autres.
Donc je l’accompagne à cette soirée et là… Je suis restée bouche bée. Déjà j’étais toute excité d’aller à une soirée “de grands” mais c’est surtout la musique et les gens qui m’ont captivé. Tout le monde dansait, chantait. Les gens avaient le sourire, c’était magique. C’était l’époque de la hype, new jack swing, c’était vraiment l’éclate sur la piste de danse, je m’en souviendrai toute ma vie.

Le deuxième, c’est lorsque j’ai rencontré Nabil, de la compagnie Quintessence. Il donnait des cours à la MJC de Saint Denis. A l’époque, j’étais à la fac à Paris 13 Villetaneuse et avec une amie on a commencé à y aller, et c’est là que tout s’est comme éclairé pour moi.
Nabil n’était pas juste là pour nous donner des cours, il nous a inculqué les principes de la culture hip hop, il nous a appris à nous découvrir et à vivre cette culture. Il nous a donné les bases pour que l’on puisse s’exprimer avec.
C’est vraiment ce qui a ensuite guidé toute ma vie, encore aujourd’hui.
Malgré mon parcours scolaire, je n’ai pas vraiment suivi le même chemin que mes anciens collègues de fac.
J’ai appris, grâce et à travers cette culture, à m’aimer, à m’exprimer et à dire au monde que j’existe.
Quand j’ai commencé à mixer, je ne me suis même pas posé la question de savoir si je pouvais ou pas car il n’y avait pas beaucoup de femmes, non j’y suis allée c’est tout.

Beaucoup parlent du hip hop comme d’un style musical, une danse mais non, c’est un tout, ca va bien plus loin.

Quel a été ta première expérience de DJ ?
La première fois que j’ai mixé, c’était pendant une soirée étudiante. Ca ne faisait pas si longtemps que ca que j’avais des platines et tout le matos à la maison. Je vivais avec 2 copines en coloc à l’époque et un jour l’une d’elle, qui était en école de commerce, rentre et me dit, ca y est Maka je t’ai booké en tant que Dj à notre soirée du BDE. What ?!? J’étais terrifiée et excitée en même temps.
Je m’en souviens comme si c’était hier. J’avais les mains qui tremblaient pendant mon premier set.
Je me suis détendue au fur et à mesure et ca a été.
Et depuis…. ca continue !

Ou as tu déjà joué?
Dans de nombreuses villes ! Paris bien sûr, mais aussi Toulouse, Metz, Marseille, Rennes, Rouen, je suis allée mixer au Sénégal (Dakar), en Suède, aux Etats Unis (New York) , en Angleterre…

Sur quoi travailles tu? CDJ, Contrôleur, platines vinyles?
A la maison je mixe encore sur mes platines vinyles mk2 avec mon serato, en soirée ca dépend. Je peux emmener mon contrôleur ou utiliser ce qu’il y a sur place, cd ou vinyle.

Quel sont les projets sur 2019?
J’ai pas mal de demandes qui commencent à arriver pour aller mixer en Afrique ! C’est génial car c’est ce que je souhaitais pour cette année.
Sénégal, Mali, Cameroun, Côte d’Ivoire…Etc On croise les doigts et on continue de bosser. Je vais également développer plus mon côté corporate au niveau du djing, lancement de produits, évent CE et même les mariages !

Je vais lancer une agence de communication et d’événementiel.

Est ce que tu arrives a vivre totalement de ton travail de DJ?
J’aurai pu je pense depuis un moment.
Mais j’ai toujours travailler à côté de mon activité de dj. Pourquoi ? Tout simplement parce que j’aime ce que je fais à côté, gérer les projets, manager des personnes. Mais ça y est, 2019 est une grande année pour moi car je me lance à fond dans l’entrepreunariat avec différents projets. 

Il ne faut pas se leurrer, être dj ce n’est pas la fête tous les jours. Surtout maintenant qu’il y a de plus en plus de djs sur le marché!
Il faut toujours et continuellement faire ses preuves et se démarquer. On peut en vivre mais il faut beaucoup travailler, comme dans tous les autres secteurs.

Et je pense qu’il est important de se diversifier et de proposer d’autres choses.

Ton top 5 pour une soirée?
Dur car tout dépend de la soirée et dans la vibe dans laquelle je suis, je suis assez éclectique en fait. Ce serait un mélange de old et de new :

– Kodak Black feat Offset et Travis Scott : Zeze

– Mura Masa feat Nao : Firefly

– Point Point, Denai Moore : Hands (Saint Wknd remix)

– Method Man et Redman : Da Rockwilder

– Whitney Houston : I wanna dance with somebody

Tu as sorti récemment un livre pour enfants d’ou t’es venu cette idée?
Ah! ca c’est mon petit bébé ! J’ai sorti début février le premier tome de la série “Les Aventures de Djibril”.
J’ai un enfant qui a aujourd’hui 5 ans, Tyron.
Depuis sa naissance, j’ai mis en place une routine du soir incluant la lecture d’un livre. Il adore ça.
Sauf que je me suis rendue compte qu’il y avait un manque criant de diversité dans les livres. Trotro, Petit Our Brun c’est bien sympa mais après ?
On trouve pas mal de livres de contes africains, que j’adore, mais je cherchais un livre dans lequel mon fils pouvait se retrouver, s’identifier un peu plus.

Ne trouvant pas ce que je cherchais, j’ai décidé de le créer ! C’est une belle aventure que je vis en ce moment avec ce livre.

Quel accueil as-tu reçu?
J’ai de très bons retours. Il commence à y avoir pas mal de livres avec des petits héros afro-descendants, mais pas beaucoup de petits garçons donc les parents sautent dessus quand ils découvrent son existence.

ll est toujours disponible sur le site que j’ai créé à cet effet : www.lesaventuresdedjibril.com

Le deuxième est en cours de  préparation.

Au niveau vestimentaire, comment tu définirais tu ton style?
Classique

Ta paire de sneakers / shoes préférées?
Mes classiques Adidas Superstar blanches à scratch

Ta marque de vêtement préférée?
Je n’en ai pas, j’achète au gré de mes coups de coeur

Ton magazine préféré?
Ca fait un moment que je ne lis plus de magazine. On trouve tellement de choses sur le net! Mais j’ai encore mes Radikal et l’Affiche à la cave pour ceux qui se rappellent de ces mag.

Qu’est ce que tu écoutes en ce moment?
En ce moment je suis en mode “repeat” sur Burna Boy -Ye

Ton petit mot de la fin?
Profitons de la vie, on en a qu’une, allez go !!!!
Merci pour l’interview et une spéciale pour toutes les nanas qui osent !

Posted by:blendereditor

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.