A l’occasion de la sortie du 1er Single entre Sonikem & REK YOU, la plateforme qui permet de trouver un studio en ligne, nous avons rencontré Rriké l’un des artiste présent sur le morceau. Qui cumule les deux casquette de rappeur et réalisateur.

Instagram:
@rriké_officiel

Petite présentation, D’ou viens tu?
Un O.G d’origine Guadeloupéenne ayant fait sa petite enfance à Aubervilliers (93) et qui à grandi à Cergy (95)

Ton premier contact avec la culture hiphop et le rap particulièrement?
Mon premier contact avec la culture hip hop c’est fait avec le programme sur TF1 H.I.P H.O.P de Sydney donc ça à commencé comme beaucoup de ma génération grâce à cette émission et donc par la danse. Parce que le H.I.P H.O.P n’est pas arrivé tout de suite dans mon enfance c’était les M.J et Madonna etc…

Ensuite quand on a déménagés avec ma famille à Cergy j’avais l’âge de 8 ans nos voisins étaient une famille nombreuse Guinéenne dont le grand frère écoutait pas mal de rap, j’écoutais sans trop savoir de quoi il s’agissait mais ça me plaisais et peu de temps après mes parents on eu la télé par câble du coup ben je pouvais mater Yo Mtv Rap les mercredis et samedis et après il y a eu Rap Line d’Olivier Cachin mais je me suis vraiment bousillé la tête avec Yo Mtv Rap j’enregistrais les émissions sur vidéo-cassettes je me souviens même que j’effaçais les cassettes vidéos des matchs de foot culte de mon Père, j’ai pris quelques calottes pour ça d’ailleurs.

Tu es rappeur réalisateur cela change ta vision de ta musique non?
A fond! Disons que j’ai d’abord été séduis par l’image au delà du rap c’est l’univers de la rue qui ma fasciné et fatalement les conteurs d’histoire de la rue furent les rappeurs du coup j’ai toujours ce rapport images et textes, tout le temps.

Chacun des textes que j’écris et les sons que j’enregistre même quand c’est égotrip, le process dans ma tête c’est que je suis en mesure de faire un clip pour chacun d’entre eux comme les “Score” pour un film. C’est un atout en plus de pouvoir imager ses textes et lyrics mais c’est pas mal de prise de têtes voir de frustrations quand tu na pas les moyens techniques de faire ce à quoi tu à pensé pour tel ou tel morceau.

Quel sont tes futurs projets?
En 2018 je suis parti à la rencontre de mon public, j’ai eu la chance de promouvoir mon EP “Jeune Vétéran” sorti l’année précédente sur scène dans pas mal de ville, de salles et festival, c’était chanmé! J’ai fait pas mal de rencontre et j’ai été validé par les mecs que j’écoutais quand j’étais ado pour moi c’est une grande fierté de faire kiffé les artistes qui m’ont fait kiffé le rap c’est la plus grosse des forces et reconnaissance.

J’ai aussi sorti 2 single “Wa Sav” et “WTF” plus la sortie du “Débarquement” 1er EP de mon collectif “La Reziztance”, le projet 2 de La Réziztance dois sortir prochainement ainsi que mon nouveau EP solo.

Est ce que tu arrives a vivre totalement de ta musique?
Nan ce n’est pas le cas, j’ai un boulot pour remplir l’assiette, je l’ai souhaité à un moment de ma vie mais avec du recul j’aime faire un pâquet de choses et je pense que j’aurais ressenti une frustration à faire que de la musique, il y a tellement de choses qui m’inspire et qui m’intéresse du coup au final c’est pas plus mal comme ça.

La plus grosse difficulté selon toi pour un artiste indé?
Le Struggle, t’es tout seul frère et quand je dis indé c’est Super Indé même, le truc c’est que les labels qu’ils soient gros ou indés ils viennent à toi après la guerre quand ta déjà pratiquement tout fait avec tes petits doigts et qu’il te reste que des ongles à ronger, je fais quand même un gros big up à Keyzit qui a distribué mon 1er EP solo et qui m’ont donné leurs confiance.

Donc la difficulté c’est de pas lâcher car le budget sort de ton propre compte en banque y’a pas d’avance c’est tout pour ta pomme, trouver le temps de faire tes activités avec ton taf en parallèle, ta vie de famille etc… Faut payer, payer , payer et encore payer et ça peut être compliqué voir très compliqué à un moment, perso moi je suis mon manageur, mon directeur artistique, mon réal, mon graphiste etc..

A un moment j’ai du faire appel à un attaché de presse car j’en pouvais plus et en plus tu perds le fil avec ta base c’est à dire d’abord créer et faire de la musique, la tu fais que de la prod et de l’administratif donc t’es plus concentré sur l’essentiel ta musique et ton art.

Ta paire de chaussure préféré?
Air Max BW la base!

Ton Compositeur préféré?
Honnêtement j’en ai pas un de préféré j’en aime plusieurs après si je dois en citer 2 qui m’on retourné le cerveau pour leurs univers bien marqué c’est RZA et Timbaland rien à voir mais c’est comme ça

Qu’est ce que tu écoutes en ce moment?
Damn, la question qui tue, j’écoute pas mal de trucs je suis assez versatile, en ce moment je suis pas mal sur Dave East, Jim Jones, The Underachievers, Nipsey Hussle (RIP), City Morgue (Zillakami and Sauce Mula), Freddie Gibbs, Mozzi, et Stupid Young pour ne citer qu’eux.

Ton petit mot de la fin?
Merci à Blender pour la force, et follow votre négro RRIKÉ

Posted by:blendereditor

One thought on “Rap Music: Rriké, Rappeur & Réalisateur

  1. J’aime beaucoup votre blog. Un plaisir de venir flâner sur vos pages. Une belle découverte et blog très intéressant. Je reviendrai m’y poser. N’hésitez pas à visiter mon univers. Au plaisir.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.