A l’occasion du festival OPEN MODE à la grande Halle de Villette du 13 au 15 Décembre prochain, nous avons rencontré la jeune créatrice Océane Mériaux derrière la marque Chewingum Prémaché

Instagram:
@chewingum.premache

Site web:
chewingum-premache.fr

D’ou viens tu?
Je viens de la région de la frite et du chicon! J’ai grandit près de Valenciennes, entourée de toute ma famille.

Qu’est ce qui t’as amenée a la mode?
Je pense que cela était prédéterminé…
Depuis mon enfance, je manquais d’affirmation de soi; vous savez lorsque l’on n’ose pas exprimer ces opinions, ses droits, ses envies… Malgré cette passivité, j’ai ressenti le besoin de m’habiller à mon goût dès le collège. Et ça je l’ai assumé malgré les moqueries et les regards.
D’abord garçon manqué, ensuite très colorée puis s’ajouta l’univers de ma mémé et les trouvailles chez Emmaus. La petite graine du kitch avait germé en moi.
Quand je suis tombée sur le stand d’Esmod au lycée j’ai trouvé incroyable que le métier de styliste soit atteignable et là, devant moi. L’année suivante, j’ai eut l’audace (et surtout l’inconscience) d’investir dans une école de mode en ayant suivit que les cours d’art plastique du collège et sans jamais avoir regardé un défilé; Trois ans plus tard ma collection de fin d’étude a été récompensé et a été exposé à la Galerie d’Art Joyce à Paris.

Quel formation as tu suivi?
Je suis donc allée à Esmod Roubaix, et c’est dans cette petite, mais réputée, école que j’ai pu investir toute mon énergie dans l’affirmation de mes goûts avec sensibilité. C’était génial!! Durant les deux premières années, ma professeure de stylisme était fantastique (Cécile!!). Elle m’a soutenue avec patience, c’est une excellente personne sans qui je ne serais pas là.
Cette période de ma vie a été comme un seconde naissance.

Qu’est ce qui t’a décidé à lancer ta propre marque?
Après différentes expériences chez des créateurs et notamment chez Manish Arora, j’ai compris que je préférai investir mon énergie pour mon propre univers.

Ou fabriques tu?
Je fabrique dans mon atelier à Sartrouville à coté de Paris.

Quels sont vos inspirations pour créer vos collections?
Mes inspirations sont nombreuses et la principale est ma Mémé ahah Lorsque je vais chiner en brocantes, mes recherches sont orientées vers les canevas, nappes fleuries, serviettes brodées, imprimés tapisseries, linges de maison… qui me rappellent ces après midi passées en famille! Aussi, Il m’arrive souvent de craquer pour un des dino en jouet, une couronne de princesse et de mixer (au blender!!) le tout. Ce plaisir à jouer avec les contrastes est l’essence de mes créations.
J’adore aussi les fleurs, la taxidermie, les chimères, la bodmod… mais je réserve tout cela pour les futurs collections.

Quels sont les projets pour la marque pour prochaine la saison ?
Pour la prochaine saison je souhaiterai developper en parallèle à la collection de chapeau, des costumes… mais je n’en dis pas plus 🙂
Et concernant les chapeaux, il y aura une gamme plus légère pour l’été avec de nouvelles formes.

Quels sont les plus grosses difficultés quand on lance un tel projet?
La première grosse difficulté c’est la multitude de casquettes que tu porte lorsque tu débutes; créateur, producteur, commerçant / e-commercant, comptable et même photographe! En attendant de pouvoir t’associer ou embaucher, la création ne représente même pas la moitié de ton travail. La seconde difficulté lorsque tu te lances c’est l’absence de revenu car tout ce que tu réussis à gagner et directement réinvestit dans ton bébé. Il est donc nécessaire d’avoir une seconde source de revenu.

Quel est ton statut? Tu vis entièrement de ta marque?
Je suis auto-entrepreneur, et je fais de la presta pour une marque de patch qui personnalise du vintage.

Le créateur qui t’inspire?
Je dirais Paco Rabanne. Il bouleversa la mode avec de nouvelles matières et manières de travailler le vêtement. Il était dans l’air du temps tout en se « moquant » de ce que faisait la mode à cette époque. J’aime aussi beaucoup le coté théâtral d’Alexander McQueen.

Ton magazine préféré?
Otomo par Rockyrama! C’est une mine d’or de références concernant la culture pop nippone!!! Il ne sort qu’un magazine par an et heureusement! A chaque page je me perds car je vais checker les nouveaux nom de film , réalisateur, manga, courant… qu’ils partagent avec nous!

Tes sneakers préférées?
Bonne question!

Qu’est ce que t’écoutes en ce moment?
J’écoute Igorrrr! Un groupe français incroyable et surtout un compositeur de génie! C’est une symphonie au style unique mixant black metal, électro hardcore, musique baroque, trip hop, death metal, accordéon musette et bien d’autres encore. Et je savoure aussi la poésie hip-hop noise industrielle, je ne sais pas trop comment les décrire en fait, du duo Traître Câlin.

La prochaine actualité de la marque?
Chewingum Prémaché sera à l’Open-Mode Festival avec ses bob et un costume réalisé pour l’occasion habillera un performeur.

Ton mot de la fin?
BISOUS!!!

Posted by:blendereditor

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.