Le dimanche 21 juin 2020 dernier à eu lieu la “Harlem Block Party”,  pensé et mis en place par la danseuse et chorégraphe  Jaja @goldenpowa

Jaja est une passionnée de la culture hip hop, durant le confinement elle écoute du son, danse, Graff etc. Un jour il lui vient l’envie de mettre en place une apres midi qu’elle veut sympathique autour d’un barbecue avec des potes de la formation de danse de Cergy. “Juste histoire de se dire au revoir, et de clôturer l’année comme il se doit.” ajoutera t’elle.

Ce moment entre potes va vite se transformer en un événement UNDERGROUND,  une BLOCK PARTY.

Jaja dit: « Je ressens une proximité entre le Graff et la danse qui s’est plus ou moins envolée avec les années; Du coup j’ai voulu l’expérimenter, le vivre ». Elle choisit donc un endroit pas très loin de son quartier, qui pour elle est complètement hip hop dans l’énergie. Elle explique que pour elle dans cet endroit “Il y a de l’espace pour danser, une bonne résonance pour le son”. Que ça lui tenait fortement à coeur de partager et faire découvrir ce lieu à ses amis.

Elle en a parle autour d’elle, ainsi qu’aux grands de son quartier avec lesquels elle s’est lié d’amitié en lançant un «Hé les gars, j’organise un peu petit truc avec deux trois guezmer et des potes de la danse. Y’aura un ampli ça vous dit de brancher votre téléphone ?!».

lls répondent « OK ».

L’event prend de l’ampleur. Dj Eraz propose de rajouter Dj Digger qui lui ramènera ses platines et sa table de mixage.

 

Jaja décide donc de louer un groupe électrogène, une enceinte pour transformer une simple après midi entre potes en plus grosse partie underground. C’est ainsi que tout va prendre réellement forme, des graffeurs se rajoutent à la partie pour le plus grand plaisir de tous.

L‘apres midi Barbecue est maintenue mais devient la « Harlem block party », dans un élan d’énergie conviviale, de partage et d’entraide, chacun ramène quelque chose pour tout le monde: nourritures, boissons, platines, bonne humeur, talents etc….

Même du double Dutch avec des membres de l’association de double Dutch de St Ouen, dont elle avait rencontré le responsable par hasard lors d’un entraînement une semaine plus tôt.

Cet événement gratuit, va réunir en tout une soixantaine de personnes, du simple passionné de la culture aux danseurs de tous styles, aux graffeurs, sportifs du double dutch, DJs ( DJ ERAZ, DJ BILLY BOY, DJ DIGGER), Rappeurs ( P38, COSNIC, KAKAY BROWN), des personnes de la ville, la photographe ( Barby best of ), etc.

Un très bon moment de partage intergénérationnel dans un lieu plein d’histoire, d’art et de couleurs, dans un esprit qu’elle dira de « Peace, Unity and Having fun ».

Le partage est vraiment le maître mot qui a été mis au coeur de cette après midi, comme dit Jaja  «  Du hip hop pour du hip hop, rien de plus rien de moins ».

Pour citer une phrase de l’organisatrice de ce bel événement: “Avec pas grand chose on peut faire quelques choses de grand, en faite toutes les disciplines du hip hop s’entre-coupent et se complètent. »
Elle a annoncé d’ailleurs que ce n’était que le premier mais surtout pas le dernier.

On le lui souhaite.

 

Article et photos:
@amelmartin_photography

Posted by:blendereditor

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.