Instagram:
instagram.com/angierobbaa

Youtube:
https://www.youtube.com/

Petite présentation ? D’où viens-tu ? 
Je m’appelle Angie Robba j’ai 20 ans et j’habite à Lyon. A 14 ans j’ai commencé à faire des petits concours de chant régionaux et c’est comme ça que j’ai rencontré mon manager actuel, à l’époque il m’avait conseillé de commencer à composer mes propres chansons, ce que j’ai fait. 

Une de mes premières compositions « freaking day » est sortie sur le label PLAY TWO quand j’avais 16 ans, et j’ai eu la chance de voir ce titre tourner sur des radios comme NRJ, ce qui est très motivant pour la suite ahaha! 

Tu as commencé la musique trés tôt, quel a été le déclic pour te dire que tu voulais en faire ton métier ? 
En parallèle des concours de chant j’ai posté des vidéos ( cover ) sur YouTube, je ne m’attendais à rien en postant ces vidéos, c’était plutôt pour m’amuser, mais certaines ont commencés à dépasser les 100k vues et on m’a contacté pour participer à des émissions tv, c’est juste après ( en 2016 ) qu’a eu lieu ma signature avec le label PLAY TWO, 

C’est à ce moment-là que j’ai commencé à voir tout ça de manière un peu plus sérieuse. 🙂  

Suite à ça, j’ai participé à l’album Sardou et nous avec les kids united, et tourné un clip avec Michel Sardou pour la reprise que j’avais faite de sa chanson Rouge. Je suis partie faire les 1ere parties des kids dans les zeniths de France, et aussi des premières parties pour d’autres artistes sur des scènes magnifiques, notamment celle de l’Olympia 

Est-ce que tu écris et composes tous tes titres, ou travailles tu avec une équipe ?
J’écris et je compose tous mes titres seule, je pars ensuite en studio pour donner une direction à la prod et j’ai la chance de travailler avec des producteurs très talentueux, et à l’écoute.
J’adore le fait de travailler avec d’autres auteurs/compositeurs, mais quand je le fais c’est souvent à l’occasion de « writing camp » pour des projets défendus par d’autres artistes.

Quels sont les artistes qui t’influencent ou t’inspirent ? 
J’ai grandi en écoutant Nirvana, Sum41, Red hot chili pepper etc.. Ca tournait en boucle dans mon mp3 (et ça tourne encore d’ailleurs ahaha ) J’ai toujours eu beaucoup d’attirance envers la culture rock, Plus tard j’ai découvert des auteurs compositeurs notamment Ed Sheeran qui m’a beaucoup influencée dans mon écriture, c’est donc naturellement que je me suis dirigée un peu plus tard vers la culture indie et alternative ( Girl in red, Clairo, Billie Eilish ), cette culture où je retrouve des sonorités Rock, mais aussi de nouvelles sonorités qui, mélangées aux anciennes donnent quelque chose de très authentique à mon sens. 

Comment as-tu vécu les confinements successifs, ont-ils eu un impact sur ta musique?
Je pense avoir eu beaucoup plus de temps pour me consacrer à ma musique et le fait de ne pas pouvoir sortir m’a aidée à me concentrer, j’ai eu la chance de pouvoir travailler à distance avec mon producteur Tiery F et on a fait plein de trucs cool 🙂 
J’ai aussi profité de ce temps pour apprendre de nouvelles choses musicalement, j’ai beaucoup lu, et donc je pense que même si ça n’a pas forcement été bénéfique pour ma santé mentale ahaha au moins ça l’a été pour ma musique ! 

Quel sont tes projets sur 2020/2021 ? 
Aujourd’hui je suis signée sur le label E.47 records et je travaille sur mon 1er album, 
D’autres singles sortiront dans l’année 2021 qui succéderont « hasard » et « jupiter » 
Mes deux singles déjà disponibles sur toutes les plateformes 

Est-ce que tu arrives à vivre totalement de ta musique ? 
La musique est un métier assez difficile et surtout aléatoire dans les débuts, Le fait de ne pas pouvoir faire de concert cette année a touché tous les artistes, Et donc forcément les revenus sont touchés aussi. J’espère qu’on pourra vite remonter sur scène et aller voir des festivals avec nos potes 🙂

Qu’est-ce que tu écoutes en ce moment ? 
Je suis en train de checker ma playlist au moment où je vous écris alors voyons voir ..
Il y a le nouveau single de Eddy de Pretto Bateaux-Mouches, l’album les forces contraires de Terre noir, le single driver licence de Olivia Rodrigo et l’intemporel I thought I was an alien de Soko

Ton petit mot de la fin ?
Merci beaucoup pour cette interview ! Si vous lecteurs avez des questions, sentez-vous libres de venir me les poser dans mes DM instagram @angierobbaa 🙂 

A bientôt sur scène, croisons les doigts !! 

Posted by:blendereditor

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.