«Crush» est le tout nouveau single d’Alice Pisano est Sorti le 15 janvier. Produit par John Foyle (Maisie Peters, Years & Years) et écrit par Alice elle-même, «Crush» explore les émotions conflictuelles qui accompagnent un engouement dans une relation forte et énergisante.

Instagram:
@alicepisanomusic

Facebook:
https://www.facebook.com/alicepisanomusic 

Petite présentation:
Je suis né à Ferrara, une petite ville brumeuse du nord de l’Italie, mais je vis à Londres depuis quatre ans. J’ai commencé à étudier la musique très jeune, d’abord le piano classique puis le chant et la guitare. J’ai chanté dans plusieurs groupes à l’adolescence, puis j’ai découvert l’écriture de chansons à 18 ans et c’était comme une révélation. J’ai immédiatement su que c’était ce que je voulais faire dans ma vie, créer est tellement édifiant et enrichissant.

Qu’est-ce qui vous fait passer de l’Italie à l’Angleterre?
Je traversais une période difficile de ma vie, je venais de me séparer du groupe dans lequel j’étais à l’époque, et de traverser aussi une rupture douloureuse avec mon petit ami. J’avais toujours voulu aller à Londres et y faire un cours d’écriture de chansons car il y a de grandes académies de musique, et cela me semblait être le bon moment… J’avais besoin d’un nouveau départ. Avec le recul, je suis si heureux que les choses se soient passées ainsi. Parfois, des choses qui semblent si négatives au départ finissent par être le tremplin pour quelque chose de positif et vous ne le savez pas avant d’y arriver. Je suis tombé amoureux de Londres et de son énergie tout de suite.

Quelle est la plus grande difficulté pour un artiste indépendant comme vous?
Atteindre un large public. Contrairement aux artistes qui ont de grandes étiquettes derrière eux, il est beaucoup plus difficile pour les artistes indépendants de faire découvrir leur musique à un grand nombre de personnes. Lorsque vous sortez une chanson, vous ne savez jamais si elle va être diffusée à la radio ou si elle va être mise en playlist. C’est un pari, à chaque fois. Vous pouvez écrire la chanson la plus incroyable du monde, mais si personne ne l’entend, cela n’ira pas très loin.

Dans quel état d’esprit avez-vous écrit votre nouveau single «Crush»?
J’étais un peu instable à l’époque… Je voyais quelqu’un, mais c’était une de ces relations uniques, qui finissaient par être malsaines et toxiques. Nous étions vraiment amoureux l’un de l’autre, à tel point que nous étions devenus jaloux et possessifs. C’était l’une de ces situations où vous savez que l’autre personne n’est pas faite pour vous, mais vous ne pouvez pas la laisser partir.

Quand vous faites de la musique, qu’imaginez-vous que les gens font quand ils écoutent votre musique?
Si ma musique peut faire ressentir quelque chose aux gens et rendre leur journée encore un tout petit peu meilleure, alors c’est la meilleure chose que je puisse réaliser. Mes chansons précédentes étaient toutes des ballades, lentes et mélancoliques… c’étaient des chansons plus réfléchies. Ce nouveau single est différent, il est plus rapide et plus énergique, j’espère que cela peut faire que les gens se sentent bien et gonflés.

Avez-vous déjà été à Paris?
Je l’ai fait, mais seulement pour trois jours et j’avais 8 ans donc mes souvenirs sont un peu flous. J’ai toujours voulu y retourner mais je n’ai jamais eu la moindre chance, j’aimerais vraiment le visiter correctement. Mon film préféré est “Minuit à Paris”, et chaque fois que je le regarde, j’aime tellement y aller! Paris a un tel charme romantique.

Quel est votre type de vêtements préféré? Votre designer préféré?
Je ne me suis jamais considéré comme ayant un style, cela varie en fonction de ce que je ressens. J’avais l’habitude de porter beaucoup de talons, de nos jours je ne le fais que lors d’occasions spéciales. J’adore mes bottes noires Dr.Martens que je peux porter avec toutes les tenues: un jean et un t-shirt, une robe courte ou une jupe. J’aime leur polyvalence, parfois je les porte aussi lors de concerts avec une robe à paillettes. J’aime beaucoup les autres histoires en tant que marque de vêtements.

Vos projets pour 2021?
Je vais continuer d’essayer de tirer le meilleur parti de cette situation de verrouillage … la seule chose que les artistes peuvent continuer à faire est d’écrire des chansons et de les sortir, et pour le moment j’ai pas mal de chansons prêtes que je vais laisser tomber dans le courant de 2021 Les concerts me manquent cependant, et une fois que toute cette folie est passée, j’ai hâte de recommencer à jouer en live.

Posted by:blendereditor

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.