On a flashé sur le travail de Daria Senin, photographe professionnelle depuis 13 ans et spécialisée dans la photographie de mode et le portrait.

As-tu fait une formation spéciale en photographie?
Je n’ai pas suivi de formation académique particulière. Cependant j’ai eu toujours eu de la chance et la vie à su me faire rencontrer d’excellents mentors. Au debut ce sont les photographes expérimentés qui m’aidaient beaucoup, aujourd’hui j’envisage un regard frais et neuf en étudiant le travail de ceux qui ont commencé il y a peu. Il y a beaucoup de spécialistes talentueux parmi les jeunes.

Quel matériel utilises-tu pour la photo?
Si on parle équipement photo, alors je shoote la plupart de mes travaux avec un boitier numérique, un 5D Mark IV. Mais pour ce qui est de ce qui me sert d’inspiration, je me suis récemment beaucoup penchée vers le sujet des racines, de la famille et des origines.

Décris ton travail en trois mots?
Honnête, sensible, libérateur.


Quelle est la partie la plus difficile d’être indépendante?
Assumer, à chaque instant, la responsabilité de tout ce qui t’arrive.

Qu’est ce qui le plus rentable dans tes activités?
J’en suis arrivée au point où tout ce que je fais m’apporte quelque chose. Et je ne parle vraiment pas juste d’argent. Je m’enrichis dans l’échange d’égal à égal avec ceux avec qui je travaille et dans les choses positives qui naissent de mon activité.

Quel est ton sujet préféré ?
L’humain. Il n’y a rien de plus beau et de plus complexe.

Avec le covid-19, être un artiste est plus difficile que jamais comment gères-tu cette situation?
Au printemps, quand on ne pouvait pas du tout sortir cela a été très difficile. Mais c’est aussi à ce moment que j’ai commencé à faire des séances photo en ligne. Et cela a participé à me faire connaître auprès d’une nouvelle audience, car j’étais l’une des premiere à le faire.

Nous sommes de Paris, qu’est-ce qui vous inspire notre ville?
Je viens de Russie et pour moi, vivre à Paris signifie avoir la liberté de s’exprimer, et de pouvoir parler ouvertement de ce que j’ai à l’esprit. Être entourée de gens dont les valeurs sont en accord avec les miennes. Que ce soit le sens du style ou de l’humour mais aussi une « vibe » inspirante.
Paris est mon amant, je suis toute à lui.

Quel est ton type de vêtements préféré?
Je n’ai pas de style vestimentaire préféré, cela dépend vraiment de mon humeur. Aujourd’hui, je peux venir à un shooting habillée comme un rappeur gangsta des années 90, et demain je t’ouvrirai la porte de mon appartement nue sous mon kimono de soie mon mon rouge à lèvres. Pour moi c’est un jeu.

Ton designer préféré?
Ma maman.

Tes projets pour cette année?
Oh, il faut bien commencer par dire que cette année, j’ai largué mes amarres de Moscou pour Paris. Et en quelques sorte, cela fait que je repars de zéro. Mais j’en suis ravie.

Mes projets pour 2021 ? Rencontrer le plus de personnes, d’agences et de marques formidables et inspirantes auxquelles je pourrai apporter quelque chose.

J’espère aussi vraiment que j’arriverai à m’intégrer au mieux dans la société et la culture françaises.

Mais en peu de mots, mon principal projet pour 2021 c’est d’être heureuse !

Website:
dariasenin.com

Social media
https://www.instagram.com/dariasenin
https://www.facebook.com/nabieva

Posted by:blendereditor

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.