Hello! Peux-tu te présenter?
Je m’appelle Grace Day. Je suis une musicienne Irlandaise de 25 ans qui vit maintenant à Nashville, TN. Je publie de la musique depuis 2016. Je décrirais mon style de musique comme un mélange de folk, de danse, de pop et de country. Bien que j’aime expérimenter à travers les genres, la narration est toujours l’aspect le plus important de la chanson pour moi. Quand je ne travaille pas sur ma propre musique, je travaille pour Tunecore, aidant d’autres artistes indépendants dans leur cheminement.

Comment as-tu commencé à écrire de la musique?
J’ai commencé à écrire de la musique à l’âge de 12 ans, lorsque j’ai commencé à jouer de la guitare. Bien sûr, les chansons étaient épouvantables au début mais elles se sont progressivement améliorées!

Donc tu Joues d’un instrument?
Oui, je joue de la guitare. J’ai commencé à jouer du violon, ce que j’attribue pour m’avoir donné un bon sens de la mélodie. Malheureusement, je n’ai pas joué du violon depuis un moment. J’adorerais le reprendre.

Comment crées-tu une chanson?
J’écris généralement tout seule. J’aime travailler avec d’autres auteurs-compositeurs, mais je préfère travailler seule et à mon rythme. Cependant, la co-écriture est une partie si forte de la culture des auteurs-compositeurs à Nashville, alors j’aimerais en faire plus.

Quelle est l’histoire de Bordeaux?
Bordeaux est basé sur une romance estivale tourbillonnante clichée. J’ai travaillé et vécu à Bordeaux pendant un an et j’ai vécu le moment le plus magique. Je suis sorti avec quelqu’un qui travaillait dans un pub irlandais avec moi! J’ai essayé de créer des images très spécifiques des nuits en ville avec cette personne – boire du vin sur un balcon, le bruit de la pluie d’été, des cigarettes, quelqu’un qui se faufile dans votre appartement tard le soir … Alors que la chanson parle de moments spéciaux avec une personne en particulier, j’aime la considérer comme une lettre d’amour à la ville.

Est-ce que ce single annonce un long projet?
Oui, ce single est extrait d’un prochain EP intitulé ‘Cities’ qui sortira cet été. Le EP célébrera 5 villes européennes différentes – Bordeaux, Barcelone, Galway, Amsterdam et Istanbul.

Quelle est la partie la plus difficile pour une un artiste indépendante?
La partie la plus difficile est tout autre que la création de la chanson! Je trouve l’aspect promotion assez fastidieux et souvent démoralisant. Cela peut vous épuiser beaucoup d’énergie créative lors des mouvements de soumission de votre musique à des listes de lecture, etc. De plus, je n’aime pas avoir à publier sur les réseaux sociaux tout le temps pour rappeler aux gens que j’existe et que je fais de la musique haha!

Tu parles très bien français, où as-tu appris?
J’ai étudié le français à l’université. Au cours de mes études, j’ai fait un an à l’étranger dans une petite ville de la région Auvergne. J’y ai beaucoup appris le français parce que c’était une petite ville avec peu d’anglais. Après l’université, je suis allé à Bordeaux. J’ai appris moins de français ici parce que j’enseignais l’anglais et travaillais dans un pub irlandais – j’étais donc entouré d’autres anglophones. J’essaye de continuer en écrivant des chansons en français et en parlant à des amis que je me suis fait en France. Je vais en fait sortir une version française de Bordeaux!

Quel est ton plat préféré en France? Et en Irlande?
Mon plat préféré en France est tout et n’importe quoi de la boulangerie. J’adore les baguettes, les croissants et les pains au chocolat (ou chocolatines!) Mon plat préféré en Irlande est probablement les scones. (J’aime le pain et les pâtisseries!)

Comment as-tu vécu artistiquement et mentalement l’année du covid?
J’ai eu du mal à rester créative pendant le covid. J’avais beaucoup de temps libre mais pas d’inspiration. Je pense que beaucoup d’artistes étaient dans la même situation. Je peux sentir mon énergie créatrice revenir maintenant que les choses commencent lentement à revenir à la normale! Mentalement, j’étais relativement heureuse. J’ai eu la chance de passer l’année en quarantaine avec quelqu’un que j’aime. Sinon, j’aurais été si seule !!

Des projets pour 2021?
Je vais sortir mon EP ‘Cities’ à la fin de l’été. En attendant, je retirerai un autre single de l’EP, ainsi que la version française de Bordeaux. J’espère recommencer à jouer de la musique en direct une fois que ce sera en toute sécurité!

Pour la suivre sur les reseaux:
Instagram: @gracedaymusic
Facebook: GraceDay11

Posted by:blendereditor

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.