Coucou! Peux tu te présenter?
Je m’appelle Noralyn et je suis un auteur-compositeur-interprète indie/alt pop basé à Brisbane, en Australie. J’ai sorti deux EP – Mercy in Madness (2017), Lucid Dreaming (2018) – et un nouvel album devrait sortir plus tard cette année.

Quand as-tu commencé la musique ?
J’ai grandi en écoutant de la musique classique à la maison car mon père était un amateur de musique classique et j’ai commencé à prendre des cours de piano quand j’avais onze ans. Je me suis intéressé à l’écriture de chansons au début de mon adolescence, puis je m’y suis vraiment intéressé pendant mes années d’université.

Joues-tu d’un instrument?
Oui, je joue toujours du piano – j’ai étudié le piano classique à l’université et j’ai ensuite passé quelques mois en Angleterre grâce à une bourse d’interprétation. J’écris à peu près toutes mes chansons au piano et je joue avec en live. J’ai commencé à jouer un peu de guitare acoustique pour le plaisir ces dernières années, mais je n’ai pas assez pratiqué pour être très accompli, même si j’ai glissé un peu de guitare dans l’une des chansons de mon album.

Trois mots pour décrire ta musique ?
Contemplatif, imaginatif, émotif.

Quelle est l’histoire derrière « One Of The Few » ?
La chanson parle du désir d’avoir des gens proches de vous qui vous connaissent vraiment et qui vous aiment quand même. Je ne suis pas une personne très ouverte, donc ces relations sont assez rares et spéciales. Je l’ai écrit un soir en pensant à la tension entre vouloir des relations profondes et se méfier de la vulnérabilité.

Tu as autoproduit l’album, quelle est la plus grosse difficulté ?
J’ai vraiment aimé produire l’album moi-même – avoir le plein contrôle de la musique et avoir la liberté et le temps d’expérimenter avec l’instrumentation. Le plus gros défi était probablement de savoir quand laisser tomber… quand le projet est du bricolage et qu’il n’y a pas de limite de temps réelle, il est facile de continuer à étirer le processus, de continuer à ajuster et à essayer d’améliorer la musique – mais je fais probablement mon meilleur travail en peu de temps, dès le début lorsque l’inspiration est la plus fraîche !

Quel est ton DAW préféré ?
ProTools – c’est tout ce que j’ai jamais utilisé !

Les 3 plugins préférés ?
Je dirais que le piano Noire de Native Instruments était mon préféré – c’était mon son de piano sur chaque chanson de mon album et les sons scintillants que vous entendez au début de One of the Few proviennent également du “Particles Engine” du même plugin. Je ne les ai pas utilisés sur One of the Few, mais EastWest Hollywood Strings et EastWest ProDrummer étaient probablement mes prochains plugins d’instruments les plus utilisés.

Quel est ton plat préféré en studio ?
Ce n’est pas de la nourriture, mais puis-je dire du thé ?

Quelque chose que vous n’avez jamais dit à personne ?
😉 Je suis fan de l’auteure-compositrice-interprète française Indila – elle était en fait l’une des artistes que j’écoutais pendant que je travaillais à la production de mon nouvel album 🙂

Tes projets pour 2021 ?
Après One of the Few, j’espère sortir un autre single puis mon album complet plus tard cette année 🙂

Pour la suivre sur les réseaux:
Facebook: facebook.com/noralynmusic
Instagram: instagram.com/noralynmusic
Website: noralynmusic.com

Posted by:blendereditor

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.