Hello, peux-tu te présenter?
Je suis un chanteur, auteur-compositeur et pianiste basé à New York. Je gagne ma vie en jouant dans des clubs et des restaurants sur la côte est et je joue à des événements privés partout aux États-Unis.

Quand as-tu commencé à faire de la musique ?
J’ai commencé à chanter avant même de m’en souvenir. Ma mère est chanteuse, donc mes premiers souvenirs de musique sont avec elle. J’ai même imité son vibrato ! J’ai commencé à écrire des chansons vers l’âge de dix ans, mais j’ai vraiment commencé à les développer lorsque j’ai commencé à jouer de la guitare au collège. Une fois au lycée, je me suis mis au chant classique et j’ai commencé à faire des concours. C’est aussi à ce moment-là que j’ai commencé à jouer du piano complètement à l’oreille. J’ai étudié l’opéra à l’université, mais j’ai continué à jouer du piano et à écrire fréquemment des chansons. Quand j’ai obtenu mon diplôme universitaire, j’ai plongé dans le monde du jazz et j’ai commencé à jouer autant que je le pouvais.

3 mots pour décrire votre musique ?
Énergique, Profond, Divertissant

Le covid 19 a-t-il affecté votre situation et l’enregistrement de musique ?
Quelque chose s’est passé au cours de la dernière année où j’ai pu écrire plus honnêtement. J’ai l’impression qu’on m’a donné de belles mélodies assez régulièrement, et les paroles les accompagnent. Côté enregistrement, j’ai eu beaucoup plus de temps pour comprendre et prendre plus de risques. Et à cause de l’état dans lequel se trouvait le monde, je me sentais en quelque sorte dans l’obligation d’enregistrer ma musique pour les gens qui ne pouvaient pas sortir et voir un spectacle. J’ai installé mon home studio où je peux faire de la musique et collaborer facilement avec des producteurs.

Pouvez-vous nous raconter l’histoire derrière « I Still Believe» ?
Je me promenais à Fort Tryon Park dans le haut de Manhattan, où j’habite. De l’autre côté de la rivière se trouve Fort Lee, où les soldats de la guerre d’Indépendance américaine étaient autrefois stationnés. En regardant là-bas, j’ai pensé aux sacrifices que tant de gens ont faits pour ce pays parce qu’ils croyaient en un idéal singulier – « la liberté et la justice pour tous ». De la guerre révolutionnaire au mouvement des droits civiques jusqu’à aujourd’hui, nous nous sommes efforcés de nous rapprocher de cet idéal. De nombreux hommes et femmes courageux ont tout sacrifié pour faire des États-Unis un endroit où TOUT LE MONDE peut « se sentir libre ». J’ai senti que mon pays était extrêmement divisé en raison du climat politique actuel. Il y a de sérieux problèmes que nous devons résoudre, cela ne fait aucun doute. Mais ce n’est pas une chanson politique. C’est une chanson sur l’espoir et l’unification. C’est une chanson sur le fait d’aimer sa voisine même si elle vient d’un pays différent ou a une opinion politique différente de la vôtre. Cette chanson n’offre aucune solution politique concrète ; Je suggère seulement que nous commencerons à voir un « jour meilleur et meilleur » si nous « restons unis ».


Qui a produit le beat ?
Mon ami Jordan Turner a produit le beat à Nashville, TN. Notre autre ami, Dee Kei Waddell a mixé et masterisé le morceau à Los Angeles, en Californie.

Comment vous connectez-vous avec d’autres producteurs?
J’ai rencontré Jordan et Dee Kei quand je vivais dans l’Utah. Nous avons tous les deux fréquenté l’université Brigham Young en même temps et y avons étudié la musique. Maintenant, nous sommes dispersés à travers LA, New York et Nashville, mais j’aime tellement leur travail que je dois continuer à travailler avec eux.

Quelle est la partie la plus difficile pour un artiste indépendant ?
J’aime ce que je fais. Je me considère béni au-delà de toute croyance et la personne la plus chanceuse sur Terre à qui je peux jouer de la musique à plein temps. C’est ce que j’aime, et c’est tout ce que j’ai toujours voulu faire. Il y a beaucoup plus de hauts pour moi que de bas. Je vois tout comme une progression. Actuellement, je joue beaucoup de reprises parce qu’il y a beaucoup de ce travail disponible et j’aime jouer d’autres musiques que la mienne. Je pense que cela rend mon écriture encore meilleure pour me familiariser intimement avec ce qui est à la radio ou les standards de jazz les plus appréciés. Et je préférerais faire des reprises plutôt que de travailler dans la vente – ce que je faisais avant de jouer de la musique à plein temps. De plus en plus, je suis réservé pour jouer dans des théâtres et des salles de spectacle où les gens veulent m’entendre et ma musique originale. Je pense donc que la transition vers des concerts de musique plus originale que des concerts de reprises arrivera assez tôt.

L’un des défis a été de trouver l’équilibre entre l’art et l’industrie. Quand j’écris de la musique, je sens que je fais de mon mieux lorsque je l’aborde honnêtement et sans me soucier de la façon dont elle sera reçue. Mais une fois qu’une chanson est terminée ou qu’un projet est terminé, il s’agit de la promouvoir et de la présenter aux fans. Une grande partie de mes journées est consacrée à l’aspect commercial d’être un artiste – réservation de spectacles, rédaction d’articles de blog, mise à jour des médias sociaux, etc. J’ai l’impression que je passe plus de temps sur les aspects commerciaux que sur l’art, mais je vais parfaitement bien avec ça! J’aime posséder ma propre entreprise et sentir que si quelque chose doit arriver, c’est à cause de moi – pas d’un agent, d’un label ou d’un manager. C’est moi. En fin de compte, il peut être judicieux d’ajouter plus de personnes à mon équipe, mais pour le moment, je vais bien.

Ton plat préféré en studio ?
Chips de pommes de terre.

Ton émission de télévision préférée ?
C’est nous… Finaliste : Le bureau

Quels sont tes projets pour 2021 ?
J’ai de la musique de Noël en route, beaucoup de concerts prévus dans tout le pays et un album qui sortira la nouvelle année en 2022 !

Pour le suivre sur les réseaux:
https://www.jacobkhalil.com
https://www.facebook.com/jkhalilmusic

Posted by:blendereditor

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.