Hello, peux-tu te présenter?
Je m’appelle Adri-Anne Ralph et je suis une chanteuse, compositrice, chanteuse de session et coach vocal originaire du Canada, je vit maintenant dans le sud de la Californie.
La musique est mon langage, et quand j’écris et chante des chansons, mon objectif est d’entraîner les auditeurs dans l’histoire de ce que je chante.
Lorsque vous écoutez ma musique, je veux que vous ressentiez quelque chose de ce que je ressens. J’aime essayer d’exploiter le pouvoir des mots et
l’intention et les émotions derrière la façon dont ils sont chantés.

Quand as-tu commencé la musique ?
J’ai commencé à créer ma propre musique au piano vers l’âge de 8 ans, à la grande frustration de mon professeur de piano !
J’ai eu la chance d’avoir des parents qui m’ont encouragé à créer et à jouer avec de la musique et pas seulement à m’en tenir aux notes sur la page.
J’ai commencé à écrire de la poésie, puis mes propres chansons vers l’âge de 12 ans environ, et j’ai commencé à chanter dans des lieux locaux autour de ma ville natale.
L’un de mes endroits préférés pour chanter était un club de jazz qui organisait une soirée jam le jeudi. Mon père a dû m’accompagner, car j’étais
encore seulement 14 ans. J’ai appris autant de standards de jazz que possible pour avoir des chansons à chanter dans ce club de jazz. Et c’est toujours l’un de mes
genres de musique préférés à chanter.

Quelle est ton inspiration principale ?
Mon inspiration principale dans l’écriture et le chant est la vérité. Je veux écrire des mots authentiques et vrais pour
quiconque écoute. Je veux chanter mes chansons d’une manière qui exprime une véritable émotion. Je suppose que je veux que chaque chanson capture un sentiment réel,
moment, ou déclarer que nous tous en tant qu’humains avons vécu, et quand quelqu’un l’entend, je veux qu’il ait l’impression qu’il peut comprendre, comme
ils savent exactement de quoi je parle, c’est vrai pour eux.

As-tu un instrument préféré ?
La voix! Chacun de nous est unique et chaque voix le montre si bien. Mais j’aime aussi le piano. Et du laiton ! C’est tellement difficile de n’en choisir qu’un !

Peux-tu nous raconter l’histoire de “Give Up So Easy” ?
Il y a plusieurs années, je pensais à une relation passée et au fait que l’autre personne ne ferait jamais le travail difficile qui
il faut rester dans une bonne relation. J’ai pensé “eh bien, il n’a jamais aimé se salir les mains de toute façon” – comme dans, quand les choses se sont gâtées
difficile, ils abandonneraient tout simplement. J’ai donc eu ça en tête pendant un moment, pensant que ça ferait une bonne chanson. Un peu plus tard,
Je participais à un défi avec un groupe d’auteurs-compositeurs, et on nous a donné un dossier à écrire– une chanson graveleuse sur la perte, la colère,
une relation qui a mal tourné. Cette idée m’est revenue à l’esprit, et même si le brief était pour une chanson de blues graveleux, cette chanson a fini par être amère
et un morceau pop/R&B moderne et triste. Au moment où je l’écrivais, notre maison était en rénovation, et j’étais enceinte de 6 mois ! J’ai donc eu mon clavier Nord
installé dans ma chambre d’hôtel, avec un bloc-notes pour noter mes idées et mes accords. Avant que les constructeurs n’arrivent chaque matin, je me faufilais dans le
porte arrière de notre maison, et essayer d’enregistrer mes idées sur ProTools avant que ça ne devienne trop bruyant !
Quelques amis producteurs ont fini par m’aider à produire la première version, et elle a été signée chez un éditeur. L’année dernière, je l’ai senti
avait besoin d’une mise à jour, alors j’ai engagé un autre producteur pour m’aider à le refaire, en ne gardant que les voix originales à partir desquelles travailler. Cette fois-ci,
nous voulions qu’il ait une sensation cinématographique, commençant simplement mais montant en intensité.
Je pense que nous avons accompli cela, et je suis très fier de sortir la version 2022 !

Quelle est ta routine quand tu es en studio ?
Si j’écris sur un morceau ou en tête d’affiche, j’aime commencer par allumer ma bougie préférée (Mango Beachwood), me servir une tasse de café ou
Matcha, et écouter l’instrumental sur lequel j’écris (si je suis en tête d’affiche). En écoutant l’instrumental, je réfléchis à des émotions, des humeurs,
ou des scènes qui me viennent à l’esprit. Si une phrase me vient à l’esprit, je pourrais improviser vocalement sur le morceau, en essayant de fusionner les mots et les mélodies.
Une fois que j’aurai des idées comme celle-ci, j’essaierai généralement de schématiser ce que la chanson dira et comment l’histoire de la chanson se déroulera. Puis
J’écris et édite et enregistre et édite et écris et enregistre un peu plus jusqu’à ce que je sente que les paroles et les crochets musicaux et les mélodies sont les plus forts
que je peux les faire.
Si j’écris une chanson sans instrument, je commencerai généralement par les paroles, ou parfois un crochet lyrique/musical que j’ai
enregistrées ou écrites auparavant (je trouve souvent que j’ai de bonnes idées juste avant de m’endormir, alors je les écris ou les enregistre sur mon
téléphone à construire plus tard). J’aime alterner entre juste chanter et m’asseoir à mon clavier et voir comment les accords ou les rythmes
pourrait convenir à ma mélodie et à mes paroles.
Si j’enregistre des voix, j’essaie d’organiser ma journée pour qu’elle commence aussi détendue que possible. Je fais quelque chose comme prier ou tenir un journal, ou chanter une chanson
cela signifie beaucoup pour moi, puiser dans mes émotions. Je fais un court échauffement vocal, puis je plonge dedans. J’aime faire mon propre enregistrement vocal,
parce que je peux faire autant de reprises que je veux. Certains jours ne sont tout simplement pas bons, vocalement parlant, et quand je fais mon propre enregistrement, je sais que
Je ne fais perdre ni temps ni argent à personne en mettant la séance de côté pour un jour meilleur.

3 mots pour décrire votre musique –
Universel, émotionnel, émouvant

Tes projets pour 2022 ?
J’en ai TELLEMENT ! J’ai deux autres chansons prévues pour la sortie, et je termine la production et le chant principal d’une troisième ! Aussi sur le
programme est de terminer le chant, le mixage et le mastering d’une collaboration que j’ai faite avec un producteur et des musiciens en Grèce, et de nombreux
projets de co-écriture ! J’espère également consacrer plus de temps à développer mes compétences en production musicale cette année.

Link of IG : https://www.instagram.com/adriannesoundslike
FB : https://www.facebook.com/adriannesoundslike
Website : http://www.adriannesoundslike.com

Posted by:blendereditor

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.