Présent depuis plusieurs années dans le paysage événementiel urbain/Hiphop, nous avons rencontré Karym Mbakam qui avec sa start up: UONE, ambitionne de révolutionner les médias urbains.

SITE WEB:
uone.tv

Petite présentation? D’ou viens tu?
Je m’appelle Karym mbakam je suis entrepreneur indépendant depuis une quinzaine d’années j’ai entre autre produit les voix urbaines le premier prix qui récompense les artistes urbains qui ont marqués l’année et  fait la prod exécutif de projet comme le festival Paris Hip-Hop.

Tu as été producteur d’artistes, que retiens tu de cette expérience?

 

Tu as aussi organisé de nombreux soirées/concerts, autour de la Soul?
J’ai été effectivement un producteur d’artiste et ce que je retiens c’est que de cette expérience puis c’est un métier particulièrement difficile je demande énormément d’écoute et énormément de qualités de communication pour gérer et organiser la carrière d’un artiste.

Effectivement les concerts autour de la soul music ont été pendant une grande partie de ma carrière important puisque j’ai produit le premier projet autour de la soul qui s’appelait génération soul où on a pu voir sur scène des artistes comme Ben l’Oncle Soul Ayo et encore Yaël Naïm avant leur succès respectifs ce fut une belle aventure.

Je sais que tu es aussi artiste sur les bords, tu joue encore de la guitare?
Oui-Oui à la maison je joue toujours un peu de guitare je compose aussi c’est vraiment une passion pour moi et ça me permet de me détendre.

Actuellement tu dévelloppe le projet TV U.ONE, qu’est ce que c’est?
One TV c’est une plate-forme d’expérience vidéo dédiée aux réalisateurs qui films et documentaires cultures urbaines ainsi qu’une agence qui met en connexion les marques avec les professionnels de la street-culture et par la suite en compte mettre en place une chaîne télé qui sera disponible sur le câble et le satellite à partir de fin 2018 qui fera la part belle bien sûr à la culture dans son ensemble aussi bien de la mode passant par le sport les arts et bien sur la danse c’est vraiment un projet qu’on a voulu a 360 sur la culture et permettre justement aux artistes d’avoir une visibilité un peu plus accrue les pouvoirs développer leur business.

Quelle était l’idée de départ?
L’idée c’est de créer un média qui soit le plus proche de ce qui se passe réellement sur le terrain et de permettre ces artistes assez sportif d’avoir une visibilité en télé malgré le fait qu’ils soient en développement.

Tu as aussi une agence, sur quoi travaillez vous?
Aujourd’hui sur l’agence on travaille notamment à la production de la première BD interactive 100 % hip-hop avec un artiste assez connu qui s’appelle Berthet one et une start-up qui développe un système innovant qui s’appelle Celestory.

Quel sont les projets sur 2018/2019?
Nous préparons aussi les premiers Awards vidéo 100 % street-culture qui aura lieu le 22 octobre Casino de Paris vous en saurez plus à partir de septembre 2018.

Quels sont les difficultés que tu rencontres en tant que créatrice d’entreprise?
C’est plus autour du financement de notre start-up puisque effectivement monter une chaîne télé une plateforme d’expérience vidéo bah ça coûte de l’argent aujourd’hui nous prenons le temps de rencontrer des futurs d’investisseurs pour pouvoir allemand lancer notre projet en 2018.

Quels sont les qualités requises selon toi pour bien entreprendre?
Je pense que pour bien entreprendre il faut être une personne pas passionné une personne créative et qui sache se déployer avec ses propres moyens et te supprimer son travail beaucoup de patience dame négation de courage et de croire bien sûr on se voit ses projets l’organisation fait aussi partie des choses très importantes.

Au niveau vestimentaire, comment tu définirais tu ton style?
Hahaha je pense que je suis une personne qui qui s’habille c’est simplement j’ai pas spécialement de style particulier on va dire que comme dirait mon ami Youssoupha je suis plus un urban bobo.

Ta paire de sneakers préférées?
Aller je te dirai ma petite paire de Converse noire classique montante tu verras toujours avec cette père quoi qu’il arrive.

Ta marque de vêtement préférée? Ton magazine préféré? Qu’est ce que tu écoutes en ce moment?
J’ai pas spécialement de marque préférée je suis pas trop magazine et en ce moment je suis à fond à fond dans Anderson Paak j’ai pris ma claque et donc je fais tout l’album en boucle.

Ton petit mot de la fin?
Merci merci beaucoup pour cette interview et que de bonnes choses pour votre magazine et votre agence Ciao

 

Posted by:blendereditor

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.