hello peux tu te présenter?:
Je m’appelle Laura Tanifum et je suis une artiste et compositrice camerounaise, vivant actuellement près de Toronto, au Canada. J’ai déménagé au Canada depuis l’Afrique de l’Ouest en décembre 2005, pour débarquer à Ottawa à l’origine.

Quand as-tu commencé le rap?
La première fois que j’ai écrit un couplet de rap, j’avais 14 ans, mais c’était sur une chanson pop. J’ai toujours été inspiré par la musique pop et, heureusement, avec le bon arrangement, tout style de musique peut devenir pop. À cette époque, j’avais l’impression de ne pas pouvoir entendre une chanson majeure sans un long métrage de Lil Wayne, et en tant qu’auteur-compositeur, j’admirais ses capacités lyriques. J’ai essayé d’écrire des vers au fil des ans, mais j’ai seulement enregistré ma première chanson de rap complet en 2018.

Quel est le sujet principal de tes chansons?
J’aime couvrir un large éventail de sujets dans ma musique. En fait, j’ai surtout tendance à écrire sur les relations personnelles. Cependant, ce que j’aime vraiment dans mon premier Ep ‘Sweet to Savage’, c ’est que les chansons sonnent comme si elles appartenaient à un même projet, même lorsque le tempo change. Certaines chansons sont lentes, d’autres rapides, mais l’Ep a été écrit pour raconter une histoire sur le côté le plus sombre de ma personnalité, qui n’est pas le seul. Mais je voulais être honnête et laisser les gens entrer dans mon état d’esprit à ce moment-là.

Quelle est l’histoire de «Sugar Cane»?
Sugar Cane est la première chanson que j’ai publiée officiellement, et c’est en fait un surnom que je me suis donné. C’était un moyen pour moi de contrer tout ce qui était négatif à mon sujet. Comme, vous pourriez penser que je suis cela, mais je pense que je suis doux – comme la canne à sucre sucrée. Je pensais que c’était une bonne introduction à moi et au son que j’apporterais sur mon EP, que j’ai commencé à écrire en 2018. À l’époque, j’étais enthousiasmé par la transition de la musique trap faite à la pop en 2017, et celle de Chris Brown. Pills and Automobiles était mon inspiration sonore originale. Les Martianz qui ont produit cette chanson sont également responsables de la production de 4 des 6 chansons de mon Ep “Sweet to Savage”.

Travailles-tu sur l’EP ou c’est prêt?
J’ai sorti mon Ep “Sweet to Savage” le 11 novembre 2020 avec une vidéo de performance pour Sugar Cane. Je viens également de sortir le clip de la chanson titre Sweet to Savage le 30 avril de cette année (2021). Bien que je sois toujours en lock-out au Canada, je suis occupé en studio depuis le début de l’année, à enregistrer mon 2e Ep, qui devrait sortir à la fin de juillet. Je tournerai le premier clip vidéo «Different Sides» à la mi-juin qui révélera mon premier long métrage afro-canadien. Je suis très heureux de présenter au public que j’ai gagné avec le premier EP mes itinéraires pop, mes instruments et mes chants cette fois-ci.

Comment est la scène féminine indie rap au Canada?
Toronto est connue pour être une scène musicale difficile à percer en général, surtout en tant que femme. Je ne pense pas qu’au Canada, nous ayons jamais vu quelqu’un incarner le package complet d’une artiste rap féminine comme les États-Unis ont pu le voir avec Nicki Minaj; un rappeur avec une belle image. Je découvre toujours de nouvelles artistes féminines dans la ville, et bien que nous n’ayons pas collaboré, j’apprécie le réseautage avec celles qui créent de la musique que j’aime. Je suis quelqu’un qui aime me mettre au défi, et je l’ai fait quand j’ai sorti un Ep entier juste en rappant, mais je pense que mon public sera choqué par ma polyvalence. Je ne suis pas sûre d’être qualifiée de «rappeuse» après mon prochain Ep.

Quel est ton plat préféré en studio?
En fait, je ne mange pas en studio. De temps en temps, j’ai bu un verre ou fumé quelque chose pendant une séance, mais une pause-repas me semble plus une distraction si vous pouvez le croire! Et plus désordonné. Je bois beaucoup d’eau pendant l’enregistrement.


Ton designer préféré?
Je suis le genre de personne qui aime trouver des pièces de mode au hasard qui ne sont pas faciles à trouver pour mes amis aussi, donc je ne suis pas quelqu’un qui porte des créateurs au quotidien. Un designer que j’apprécie est Thierry Mugler; certaines de ses créations parlent vraiment de mon côté rebelle. Il prend des risques mode calculés et sait accentuer la forme féminine de manière audacieuse.

Tes chaussures préférées?
Je peux être assez classique avec mon goût de chaussures. Mon créateur de chaussures préféré est donc Christian Louboutin depuis un moment. Mais quand il s’agit d’accessoires, mon cœur réside dans les sacs à main plus que dans les chaussures! Depuis 20 ans, je possède plus de sacs à main que mon âge, ce qui est un peu gênant car j’en tourne habituellement 1 chaque saison.

As-tu déjà été à Paris (notre ville)?
Je n’ai été à Paris qu’une seule fois auparavant, lors d’un voyage avec ma famille quand j’étais plus jeune. Mais j’ai l’intention de revenir dès l’année prochaine, et j’espère que les restrictions actuelles en matière de pandémie seront assouplies très bientôt. En tant que francophone, j’ai l’intention de l’intégrer dans ma musique, et éventuellement de traduire pleinement mes futurs projets.

Qu’est-ce que tu aimes le plus ici?
Étrangement, j’ai un souvenir très clair de mon séjour à Paris. Pour une raison quelconque, je me souviens d’avoir une feuille de menthe dans tout ce que je mangeais, même ma glace était garnie d’une feuille de menthe. Je ne sais pas pourquoi ce souvenir m’a marqué, mais j’ai toujours pensé que c’était drôle! Mon retour à Paris est clairement en retard, j’ai besoin d’expérimenter

Tes projets pour 2021?
Je sortirai cet été un EP pop / r & b / trap qui est presque entièrement enregistré. Mon public me verra vraiment évoluer en tant qu’artiste et animateur sur ce projet. Contrairement au premier Ep, il y aura moins de 6 chansons et au moins 3 clips vidéo filmés pour ce projet. J’ai recruté Melissa Mitro, ancienne élève de «So You Think You Can Dance», comme chorégraphe et je travaille actuellement avec des producteurs du Royaume-Uni et des États-Unis sur une bande-son optimiste mais sensuelle. Ce sera la première étape de ma transition vers une musique plus populaire.

Suivez la sur les reseaux sociaux:
Instagram : @lauratanifum
Facebook : LauraTanifum

Posted by:blendereditor

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.